En août 2017, je suis partie en roadtrip depuis Paris jusqu’en Norvège en famille. Vaste pays de 385 199 km2 mais qui compte seulement 5,2 millions d’habitants, la Norvège est connue pour ses paysages grandioses et ses fjords. Elle en compte plusieurs centaines sur sa côte, creusée par les glaciers au cours de la période glaciaire. Nous avons remonté la Norvège par l’ouest, en empruntant la route des fjords, de Kristiansand à Oslo en passant par Stavanger, Bergen, et le Sognefjord.

J1 à J6 : Début d’un roadtrip jusqu’en Norvège
(de Kristiansand à Stavanger)

Samedi 29 juillet , notre périple commence. Environ 1 400 kilomètres nous attendent pour prendre le bateau au nord du Danemark à Hirtshals. Nous faisons deux étapes en Allemagne, une à Aachen et l’autre à Hambourg. Puis le lundi 31 août, nous embarquons à bord d’un ferry reliant le Danemark (Hirtshals) au sud de la Norvège (Kristiansand). 143 km  Après plus de 2h de traversée, bien agitée, les côtes norvégiennes se dessinent tout doucement à l’horizon. Nous arrivons alors à Kristiansand, ville portuaire dont le centre est appelé Kvadraturen à cause de ses rues à angle droit.

Le lendemain, nous prenons la route direction le phare de Lindesnes, le plus ancien du pays. Il est situé sur la pointe la plus au sud de Norvège, la péninsule Neset.

Puis nous rejoignons Mandal, la ville la plus au sud du pays. Une nuit et nous voilà reparti, nous avons de la route jusqu’à Stavanger environ 195 km, en passant par Flekkefjord.

Quatrième ville de Norvège, Stavanger est surtout la ville du pétrole. De nombreuses exploitations pétrolières s’y sont installées. Mais Stavanger possède tout un ancien quartier plein de charme avec des maisons traditionnelles norvégiennes blanches surplombant le port.  En nous baladant dans le vieux port, nous avons pu observer de nombreux street art. Une belle ville à taille humaine. La rue la plus animée, Øvre Holmegate avec ses couleurs pastels tranche avec la vieille ville.

Nous logeons dans une auberge de jeunesse plutôt originale. Elle se trouve dans un hôpital au nord de la ville. Du coup le matin au petit déjeuner, nous croisions des parents prenant leur petit déjeuner à cafétéria avec leur bébé dans un berceau.
Jeudi 3 août : En raison des mauvaises conditions météorologiques du jour, changement de programme. Nous reportons notre randonnée au lendemain. Nous nous rendons sur l’île Utstein Koster, Sverd i fjell, monument représentant 3 épées sur des rochers. Il commémore la bataille de Hafrsfjord, qui a permis l’unification de la Norvège en 872.

Image : Lucie Martin
Image : Lucie Martin

J7 à J9 : De Preikestolen à Folgefonna : entre fjords et cascades

Vendredi 4 août :Réveil à 8h15 et miracle, aujourd’hui nous verrons le soleil ! Direction Lauvik pour prendre un ferry pour se rendre dans le Lysefjord. Sur le parking du départ de la randonnée, nous sommes entourés de voitures immatriculées de toute l’Europe. C’est parti pour 2h d’ascension sous le soleil. Nous atteignons le fameux Preikestolen, plateforme rocheuse, haute de 604m et qui offre un magnifique point de vue sur le Lysefjord, un fjord majestueux creusé par l’action de glaciers au cours des périodes glaciaires, puis la mer s’y engouffra pour créer un fjord de plus de 42 kilomètres de long..

On s’aventure pour prendre des photos qui donnent le vertige, les pieds ou la tête au dessus du vide. Pour préserver la beauté du lieu, aucune barrière de sécurité n’a été installées. La tête la première, nous rampons jusqu’au bord de la falaise. Ici chacun fait confiance à son instinct de survie.

Nous pique-niquons rapidement avec vue sur le Lysefjord avant que la pluie arrive. Sur le chemin du retour, nous croisons encore beaucoup d’allemands, danois, hollandais, chinois, russes, italiens…etc Il est l’heure pour nous, une fois la rando terminée, de rentrer à notre auberge, de belles images en tête. Dernière nuit à Stavanger.

Sur le chemin du retour du Preikestolen. Image : Lucie Martin

Samedi 5 août : Nous quittons notre auberge atypique de Stavanger et prenons la route à nouveau. Encore un ferry pour récupérer la route 13 “Ryfylke”. Après une petite heure de route, un nouveau ferry. La pluie nous accompagne tout le long du trajet. La “Nasjonale turistveger” nous fait passer le long de plusieurs belles cascades tombant dans les fjords. La plus impressionnante sur notre route : Svandalsfossen. Essuies-glaces obligatoires en passant à côté en voiture. Au total 180m de chute depuis le sommet, accessible grâce à 540 marches. Brumisateur naturel pour le visage.

Une journée de route qui se solde par notre arrivée à notre hytte vers Breiborg, perdue dans le Rogaland. Ambiance cosy à l’intérieur. Pas de douche pour ce soir, mais un bon feu de cheminée avec vue sur le petit lac qui nous entoure.

Hytte : il s’agit d’une cabine traditionnelle de montagne en Norvège. Le confort peut y être spartiate et pas forcément pourvu de réseaux électriques et sanitaires. Une famille norvégienne sur trois en possède une. C’est pour cela que la Norvège fait partie des pays qui comptent le plus de résidences secondaires par habitant.

Dimanche 6 août : Nuit calme dans notre petite hytte. Direction Bergen aujourd’hui à presque 200km de là. Passage par l’église de Roldal en bois debout. Nous nous sommes aussi approchés du glacier Folgefonna.

J10 à J12 : De Bergen au Sognefjord

Bergen. Image : Lucie Martin

Lundi 7 août : Sous une pluie battante, nous arrivons à Bergen, deuxième ville du pays avec environ 272 000 habitants. Surnommée, la ville de la pluie ou la Seattle européenne. Un dicton local dit que « tous les Norvégiens naissent des skis aux pieds sauf les habitants de Bergen, qui naissent un parapluie à la main. » Mais dans les rues, seuls les touristes utilisent des parapluies ou du moins essayent de lutter contre le vent avec. Pour les locaux, ce sont la veste de pluie et les bottes en caoutchouc qui sont de rigueur.

Bergen en vidéos. Crédits : Lucie Martin

Nous nous promenons le long du quai de Bryggen avec ses maisons en bois, classées au patrimoine de l’Unesco. Elles ont été érigées au XIVe siècle. Balade à la nuit tombée sur le quai.

Deuxième étape incontournable de la ville : le marché aux poissons. Fumé, frais ou même congelé, à vous de choisir comment vous voulez votre poisson. Pour nous ce sera, saumon fumé de mer et de rivière. Un régal à déguster en plein air avant que la pluie pointe le bout de son nez à nouveau.

Mardi 8 août : 140km pour Hyllestad, pour rejoindre le hameau Berge pour nous installer dans notre farm house du soir. Randonnée sans chemin ni carte pour découvrir les environs. Il faut parfois se fier à son instinct et suivre ses bonnes étoiles. On découvre alors un super panorama avec un lac. Le soir, nous avons pu même manger dehors et apprécier un magnifique coucher de soleil sur le fjord devant notre logement.

Rando secrète. Image : Lucie Martin

Mercredi 9 août : Direction Sogndal. Sur la route on s’arrête à Balestrand, petit port avec des montagnes enneigées en arrière plan, véritable paysage de carte postale.

Balestrand. Crédits : Lucie Martin

J13 à J17 : Du Sognefjord à Oslo

Jeudi 10 août : Route pour Leirdal et découverte de la plus ancienne église à pilier de bois de Norvège (Stavkirke) à Urnes. Construite aux XIIe et XIIIe siècles, elle rassemble à la fois une structure romane, des traditions vikings et des réminiscences de l’art celtique. Située sur un promontoire, elle donne sur le magnifique Sognefjord.

Vendredi 11 août : Grande journée en perspective : nous allons marcher sur un glacier. A quelque minutes de notre location, nous avons rendez vous avec notre guide du jour et 5 autres personnes. Nous embarquons à bord d’un zodiac pendant une vingtaine de minutes (8km) sur un lac. Ensuite, nous partons en randonnée pendant 1h30 avant d’arriver au pied du glacier Tundergdalsbreen dans le Jostedal glacier national park. On s’équipe de crampons et piolet et nous voilà partis à la conquête de la glace. Entre de belles crevasses dévoilant le bleu de la glace, nous marchons tous encordés. Il s’agit d’un glacier de vallée, autrement dit d’une masse de glace allongée occupant la largeur de la vallée. Et le front glaciaire donne naissance à un torrent.

Samedi 12 août : Direction Skjolden aujourd’hui, au bout du Sognefjord. Plus long d’Europe et le deuxième plus long du monde après le Scoresby Sund au Groenland. C’est également le fjord le plus large de Norvège. Long de 204 km, jusqu’à la ville de Skjolden. Sur la route on s’arrête pour voir le glacier Nigardsbreen. On a même vu un bloc de glace se détacher !!

Dimanche 13 août : Nous entamons notre descente pour rejoindre la Suède en empruntant la très belle route touristique 55. Surnommée la route sur le toit de la Norvège, ici il n’y a pas de village en vue dans ces paysages de glace, de neige et de cascades dans des parcs naturels. Sur la route nous nous sentons seuls au monde.

Le paysage de prairie laisse alors place à un paysage de toundra avec quelques rares chalets perdus au milieu de nulle part. La neige apparaît alors peu à peu sur le bord de la route, alors que nous sommes en plein mois d’août.

Seuls présences sur la route, quelques moutons qui s’aventurent à la traversée. Passage par une autre église en bois debout, celle de Lom, datant de 1150.

Sur la route, seul au monde. Crédits : Lucie Martin

Puis nous nous arrêtons à Lillehammer, pour découvrir la ville qui a accueilli les JO d’hiver en 1994 et de la jeunesse en 2016.

Tremplin de saut à ski à Lillehammer. Crédits : Lucie Martin

Lundi 14 août : Dernière étape pour nous en Norvège : Oslo, la capitale. Une ville dynamique mais très moderne qui peut décevoir au premier abord. Parc de Vigeland, Palais royal, Opéra, port…

Notre périple en Norvège se termine ici. Nous rejoindrons Göteborg en Suède puis nous ferons quelques jours de découverte de Copenhague au Danemark avant de rentrer sur Paris.

La Norvège, un pays aux paysages grandioses où la nature est reine. Il nous manque maintenant la partie nord du pays pour découvrir les Îles Lofoten et le grand nord, pour vivre l’expérience du soleil de minuit et les aurores boréales.

Crédits : Lucie Martin

4 commentaires sur « Roadtrip en Norvège : la route des fjords »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s