Plusieurs pays ont annoncé la réouverture prochaine de leurs frontières peu à peu. L’occasion de vous emmener avec moi découvrir l’Italie. Ce pays me tient particulièrement à cœur, c’est celui que je connais le mieux après la France évidemment. À chaque voyage ici je suis émerveillée devant la diversité de paysages et d’architectures que l’Italie a à offrir. En janvier 2019, je suis partie découvrir la Toscane pendant moins d’une semaine. Au programme : Florence, Sienne et Pise. Andiamo !

Première étape : la magnifique Firenze (Florence)

Florence, c’est le berceau de la Renaissance italienne. À chaque coin de rue, à chaque place, on en prend plein les yeux. Elle a été gouvernée par les Médicis pendant trois siècles de 1434 à 1743.

Je logeais dans un airbnb avec vue sur le duomo (ça rigole pas). Par contre je ne vous dis pas le casse-tête pour trouver la bonne adresse. Car ici il y a une double numérotation des rues (chiffres en rouge : boutiques, restaurants, entreprises…) / chiffre en noir ou bleu : résidences privées)

Ma première visite de la ville commence sur la place Santa Croce. C’est l’une des plus charmantes de la ville avec sa magnifique basilique.

Puis c’est la Piazza della Signoria qui se dévoile sous nos yeux. Elle est dominée par le palazzo Vecchio. Une copie de David de Michel Ange se trouve à l’entrée. Il y a également la célèbre galerie des offices.

Le midi ne manquez pas le mercato centrale (marché central) de la ville. Vous serez rapidement mis en appétit en déambulant entre les rayons de charcuteries, de fromages et de fruits et légumes. Et au dernier étage se trouvent différents stands pour se restaurer.

Puis en se promenant vous déboucherez sur la cathédrale le Duomo de Florence. Elle est juste M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E ! Elle est entièrement faite de marbre polychrome (rose, vert, blanc). Nos yeux se perdent à travers tous ces détails, toutes ces couleurs.

L’entrée de la cathédrale est gratuite. Pour le reste, je vous conseille de réserver à l’avance. Pour 18 euros, vous aurez accès à l’ensemble de l’Opera di Santa Maria del Fiore avec l’accès à la crypte de la Cathédrale, à la coupole du Duomo, au Campanile, au Baptistère de San Giovanni. Et honnêtement la vue depuis le campanile de Giotto et le dôme est incontournable. Une super vue sur l’édifice et sur les toits oranges de la ville et les montagnes environnantes.

Tu viens pas jusqu’en Italie sans manger de glace même en plein hiver, croyez moi. Il faisait très froid en ce mois de janvier mais comment résister ? Chez Vivoli, les glaces sont ultra onctueuses, un vrai régal cette boule de glace au chocolat dégustée à l’intérieur aha.

À Florence, il faut se promener le long des quais de l’Arno (le fleuve qui traverse la ville) et emprunter le Ponte Vecchio. C’est un pont marchand où on y trouve des boutiques de bijoux. Il faut l’emprunter pour y sentir son atmosphère si particulière.

Le ponte vecchio. Image : Lucie Martin

Pour avoir une belle vue sur la ville, je vous conseille après avoir passé le Ponte Vecchio de grimper jusqu’à la piazzale Michelangelo en passant par les jardins Bardini. Superbe vue sur la ville avec le Duomo qui se détache. Il y a également les jardins de Boboli qui sont les plus connus.

Buon appetito !

Au delà d’être un musée à ciel ouvert, Florence c’est aussi des ruelles tranquilles qui fourmillent de bonnes adresses pour éveiller ses papilles. Voici sans plus attendre mes trois adresses coup de cœur :

  • All’antico Vinaio 🥪: un sandwich fait devant vous avec des produits frais et de la charcuterie italienne à tomber par terre (les mots me manquent) direction All’antico Vinaio. Facile à trouver avec sa file d’attente qui déborde souvent sur la rue, attendre n’est pas un problème vu ce que vous réserve ce fabuleux sandwich. Pour info il y a trois points de vente dans la même rue. Grosse préférence pour celui à la porchetta. Le nom du sandwich c’était l’inferno : porchetta, salsa piccante, verdure miste grigliate, rucola ( 5euros le sandwich).
  • Il Pizzaiuolo 🍕: des pizzas excellentes, une pâte à pizza fine et moelleuse, des ingrédients dosés à la perfection. Cette pizzeria vaut plus que le détour la preuve j’y suis allée deux fois au total sur 5 jours. Un immanquable !
  • Trattoria Zà Zà 🍝: ici il y a énormément de monde mais la qualité est au rendez-vous ! Des antipastis, des pâtes, des gnocchis… J’ai également louché sur les tables voisines et la bistecca alla florentina (entrecôte grillée et citronnée…) qui donnait très envie. Pareil que la pizzeria, j’y suis retournée une deuxième fois tellement l’atmosphère du lieu et le contenu des assiettes m’ont séduite.

Prendre le train pour découvrir Sienne à la journée

Pour profiter au maximum de ce voyage je décide de sortir de Florence. Direction la gare de Florence-Santa-Maria-Novella pour prendre un train pour Sienne (qui se trouve à 78km au sud). 1h30 de voyage plus tard à bord du train Trenitalia à travers la campagne Toscane et me voici arrivée en fin de matinée. Le tout pour un peu moins de 20 euros l’aller-retour.

Grande rivale de Florence, Sienne n’a presque rien à lui envier. Charmante ville médiévale entourée de hauts murs, elle fait partie des joyaux de la Toscane.

Il faut savoir que la ville de Sienne est divisée en 17 contrades (quartiers). Héritée du Moyen-Age, cette organisation administrative de la ville est étroitement liée à la tradition du Palio, course à cheval au cours de laquelle les différents quartiers se confrontent. Chaque quartier a donc sa propre identité et est représenté par un animal.

En arrivant à la gare de Siena, direction le centre-ville avec un arrêt pour la pause déjeuner (très important d’avoir toujours l’estomac bien rempli en Italie aha). Après une bonne pizza en terrasse avec vue sur le Duomo, c’est parti pour s’en rapprocher. Je ne m’attendais pas à un Duomo aussi beau et impressionnant. C’est un vrai bijou d’architecture qui se dresse devant moi. Avec son marbre blanc et noir et tous les détails sur sa façade : ça en donne presque le tournis.

Photos : Lucie Martin

Le duomo di Santa Maria Assunta date du XIIe/XIIIe siècle. Je vous recommande d’aller à l’intérieur. Entre son plafond d’étoiles sur fond bleu nuit et son magnifique pavement en marbre, on ne sait plus où donner de la tête.

Deuxième endroit immanquable à Sienne : sa piazza del campo. C’est même le cœur de la ville qui bat sur cette place sublime et unique. Quand vous arrivez par ses rues adjacentes et que vous débouchez sur cette place pour la première fois c’est impressionnant. Son immensité, sa forme, son inclinaison. Tout est unique ici et c’est ce qui en fait l’une des plus belles places d’Italie. Elle a la forme d’une coquille saint-jacques pour certains ou d’un cadran solaire avec sa torre del Mangia qui symboliserait l’aiguille par son ombre qui marque les heures pour d’autres. C’est un peu le point de rendez-vous des habitants qui se posent sur son sol en pente. Et j’imagine que lorsqu’elle se transforme pour accueillir deux fois par an son célèbre palio avec ses cavaliers qui galopent à toute vitesse sur la place cela doit être quelque chose…

Terminer le séjour la tête penchée à Pise

Qui n’a jamais entendu parler de la Tour de Pise ? Mondialement connue pour son inclinaison, Pise et sa célèbre tour penchée fait partie des symboles de l’Italie. Autant vous dire qu’en arrivant sur place je n’étais pas seule. C’était assez amusant de regarder les personnes qui se tordent dans tous les sens pour obtenir leur meilleur photo avec la tour de Pise. Je ne vais rien vous apprendre mais oui la tour de Pise penche !! Mais ce qui est le plus intéressant est de se demander pourquoi ? Et bien c’est le terrain sur lequel elle a été construite qui est en cause. Riche en eaux, il est victime d’affaissements de terrain. Par conséquent elle n’en finit pas de bouger…

Je ne suis pas montée dessus j’ai préféré l’admirer depuis la place des Miracles sur laquelle elle se trouve. Vous pouvez néanmoins visiter sa cathédrale gratuitement. La ville de Pise a également des ruelles sympathiques. Vous pouvez également vous promener le long de l’Arno qui traverse Pise !

Ce séjour dans ces trois villes de Toscane se termine ici à Pise. J’espère que cet article vous aura donné envie de partir découvrir cette belle région. Pour ma part, j’aimerais y retourner pour me promener davantage dans la campagne toscane célèbre pour ses vignobles et m’arrêter dans des petits villages typiques.

Buon viaggio e a presto 😉

8 commentaires sur « Italie : 5 jours en Toscane »

  1. Très jolies photos en particulier celle de la Tour de Pise en flouté, c’est original. Très joli voyage, merci du partage.

    Concernant Sienne, nous étions de séjour pendant la période de la course de chevaux. On a été tenté d’y aller et on en a parlé à la propriétaire de l’hôtel et nous a dissuadé d’y aller, en particulier avec les enfants. C’est visiblement assez « violent » (on pousse les chevaux vraiment à bout) et c’est une fête très locale pour apprécier l’effervescence qui en ressort. Mais je comprends que d’autres fassent un autre choix.

    Aimé par 1 personne

  2. Ah, Firenze, Sienne et Pise, ça me fait aussi des souvenirs, j’y étais allé en 2017. Mais tu n’as pas perdu grand-chose en ne montant pas au sommet de la tour, c’est pas si spectaculaire que çà (à part que l’inclinaison de la tour donne un aspect un peu « instable » à l’ascension!), et un peu cher pour ce que c’est…
    Vaut mieux l’admirer de l’extérieur!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s