Après Marseille, direction Cassis pour deux jours à la découverte de ses fameuses calanques. La première journée nous sommes allées randonner dans les calanques. Nous avons emprunté le GR98 qui part de la calanque de Port-Miou. Le départ se trouve à environ 35min à pied de Cassis.

⚠️ATTENTION ⚠️ : l’accès aux calanques peut être interdit par arrêté préfectoral entre le 1er juin et le 30 septembre en fonction du risque d’incendie. Je vous conseille de vous renseigner la veille au soir pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Nous commençons la randonnée pour découvrir les trois calanques accessibles au départ de Cassis : Port-Miou, Port-Pin et En-Vau (environ 4h de marche aller-retour). Une superbe rando facile au début mais attention elle peut être sportive pour certains en fin de parcours. Au moment de descendre dans les calanques, il faut un peu escalader et trouver ses prises. Un conseil, chaussez-vous bien quand même ! Après avoir passé la calanque de Port-Pin, nous bifurquons par la gauche pour emprunter le sentier belvédère qui contourne la calanque. De belles vues sur les calanques et sur les aiguilles de celle-ci. L’occasion de pique-niquer loin de la foule qui s’agglutine sur la plage de Port-Pin.

Ci-dessous, notre vue pour le pique-nique du jour, pas mal non ?

Puis nous poursuivons le sentier pour la calanque d’En-Vau. C’est sans aucun doute la plus photogénique des calanques avec ses falaises et ses aiguilles qui tombent à pic dans cette eau turquoise. Nous sommes arrivés vers 16h30/17h dans la calanque et le soleil n’était plus de la partie. Nous n’avons pas pu apprécié pleinement les couleurs de l’eau ce jour-ci. Il faut prendre en compte les heures d’ensoleillement pour en profiter à fond !

Mais comment ne pas être séduit par la beauté de ce décor naturel entre ses falaises blanches qui surplombent la méditerranée et ses eaux aux couleurs caraïbes ?

Même si le soleil a disparu une petit baignade bien rafraichissante s’impose. Je me demandais en arrivant pourquoi il n’y avait pas grand monde dans l’eau….et bien j’ai vite compris. L’eau ne dépassait pas les 14 degrés !! Et pourtant je ne suis pas frileuse quand il s’agit de se baigner mais là ça vivifie !! J’ai quand même montré l’exemple en me jetant à l’eau.

Les calanques en kayak à la journée

Pour notre deuxième journée, nous décidons de partir explorer les calanques en canoë-kayak cette fois-ci. Nous avons loué un kayak pour deux pour environ 4h chez Lokayak. Il faut compter 1h de coup de pagaie pour rejoindre la calanque d’En-Vau, la plus éloignée. Ce sera notre première étape de la journée. L’arrivée dans la calanque est spectaculaire. On se sent minuscules dans notre kayak face à ces immenses falaises blanches. Nous glissons sur cette eau limpide aux magnifiques nuances émeraude, turquoise et bleu nuit ! Contrairement à la veille, le soleil est au plus haut lorsque nous pénétrons dans la calanque. Les rayons accentuent davantage les différentes couleurs de l’eau. C’est magnifique !

Nous nous posons sur sa plage pour apprécier le lieu même si il est encore envahi de touristes en ce début septembre. Puis nous avons escaladé à gauche de la calanque pour prendre de la hauteur et pouvoir apprécié celle-ci en la surplombant. Elle se dévoile sous nos yeux entre les pins qui poussent sur ses rochers. Je vous épargne la foule sur la plage sur les photos. C’est ce qu’on appelle l’art du cadrage pour mettre en avant un lieu. Petit échantillon pour le plaisir de la rétine juste ici :

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la température de l’eau ne dépassait toujours pas les 13/14 degrés. Autant vous dire qu’il ne faut pas avoir peur de se jeter à l’eau et de nager sans s’arrêter les premières minutes afin de se réchauffer et pouvoir apprécier ce moment. L’avantage ? Il y avait moins de monde dans l’eau que sur la plage.

Sur le chemin du retour, nous avons fait un arrêt à l’entrée de la calanque de Port-Pin avant de rentrer sur Cassis. L’occasion de se baigner une dernière fois dans cette eau transparente.

Le port de Cassis

Mais Cassis ce n’est pas uniquement ses calanques. Son petit port de pêche qui se trouve entre les calanques et le Cap Canaille vaut le détour. Si vous n’aimez pas les bains de foule, vaut mieux l’éviter en pleine saison touristique. Un petit aperçu de Cassis en images :

Pendant notre séjour à Cassis nous avons également pu profiter de sa plage de la Grande-Mer. Plutôt sympa comme cadre de baignade avec le Cap Canaille en arrière plan.

Si vous êtes véhiculés, je vous recommande la route des Crêtes. C’est une route côtière qui serpente entre Cassis et la Ciotat avec des vues splendides sur la Méditerranée. Un petit aperçu depuis le Cap Canaille juste ici :

Le Cap Canaille au coucher du soleil. Photo : Lucie Martin

Où manger à Cassis 🍴 ?

Niveau restaurants, nous nous sommes régalées à Cassis. Je vous partage deux adresses juste ici :

  • L’Escalier : en terrasse sur rue, vous pourrez y déguster une cuisine de marché, du poisson et un menu régional. Les portions sont généreuses et le service agréable. En entrée j’ai découvert la fameuse soupe de poissons accompagnée de sa rouille et de croutons : un pur délice.
    En plat, c’étaient des filets de rascasse et sa tapenade d’olives vertes accompagnés de riz basmati aux amandes
    En dessert : un crumble poire-chocolat; et croyez moi je me suis laissée convaincre et finalement il passait tout seul en fin de repas.
  • Le Naïo : un restaurant avec une belle terrasse qui donne sur le port de Cassis. Une cuisine simple mais un poisson frais comme on aime le déguster. Et le cœur coulant au chocolat en dessert évidemment !

Où dormir à Cassis 😴 ?

Nous sommes restées deux nuits à Cassis et nous avons opté pour un Airbnb. Nous logions chez l’habitant. Nos hôtes Claire et Richard mettent à disposition une chambre dans leur belle maison située sur les hauteurs de Cassis (à environ 15min de marche du centre). Plein de petites attentions pendant notre séjour chez eux. Et tous les matins ils proposent un petit-déjeuner copieux et délicieux servi directement sur la terrasse. Je vous mets le lien de leur logement si vous êtes intéressés juste ICI. N’hésitez pas, vous ne serez pas déçus et vous vous sentirez comme à la maison !

C’est ainsi que ce petit tour dans les calanques de Cassis se termine. Que ce soit à pied ou en kayak, elles s’apprécient de manière différente. Je vous recommande ces deux options pour les découvrir autrement. Et vous, connaissez-vous les calanques ? Quelles sont les autres que vous recommandez ?

Retrouvez également l’article sur Marseille et ses îles du Frioul juste ici :

5 commentaires sur « Les calanques de Cassis à pied ou en kayak ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s